Processus d’instruction interne des microprojets

Découvrez comment l’équipe de l’AMP instruit les projets

Chaque année, l’Agence des Micro-Projets organise au moins deux sessions de dotation, au printemps et à l’automne. Le dépôt en ligne se clôture respectivement le 31 mars et le 30 septembre. Ainsi, le dépôt de projet s’effectue quasiment en continue sur notre plateforme de dématérialisation. A la clôture d’une session se sont en moyenne plus de 200 projets qui doivent être instruit par toute l’équipe.

Le premier travail est un travail de vérification du respect des principaux critères d’éligibilité des association et projets :images (2)

  • Association française inscrite en Préfecture.
  • Association existant depuis plus de 2 ans.
  • Association disposant de moins de 250 000 euros de ressources annuelles.
  • Le projet doit être réalisé sur une durée 1 à 3 ans.
  • Le projet doit demander un financement AMP entre 2 000 et 15 000 euros au maximum.
  • Découvrez l’ensemble des critères d’éligibilité

 

 

Une fois cette vérification effectuée, la chargée des financements attribue les projets aux expert(e)s de l’AMP. Cette répartition est faite en fonction de l’expérience accumulée et des connaissances de chacun sur différentes thématiques telles que la santé, l’éducation, l’eau, l’entrepreneuriat, etc. Il est important de souligner que si un projet a été déposé plus d’une fois, il est instruit, dans la mesure du possible, par une personne différente. Ainsi, les projets ont des lectures distinctes afin, au delà d’un soucis d’objectivité, d’apporter un autre regard sur le projet pour pouvoir conseiller au mieux les porteurs et porteuses de microprojets de solidarité internationale.

 

 

images (5)La répartition achevée, l’équipe de l’Agence des Micro-Projets réalise une première lecture pour évaluer :

  • Une deuxième fois si tous les critères d’éligibilité des dotations sont respectés,
  • si le dossier déposé est complet (intégralité des pièces justificatives, rubriques remplies),
  • si le projet répond aux principaux critères d’évaluation (pertinence, cohérence, viabilité, efficacité, impact, etc.).

Le jury interne, lorsqu’il instruit les projets, regarde par exemple si le projet est pertinent par rapport au contexte local, si les activités proposées sont cohérentes pour répondre aux objectifs spécifiques et généraux, si le projet est viable dans le temps, si les minorités sont prises en compte, etc.

 

Les instructeurs internes peuvent parfois revenir vers l’association porteuse de projet pour obtenir des informations complémentaires. Après l’instruction des projets, environ un mois après la fin des dépôts, l’équipe de l’Agence des Micro-Projets se réunit avec le président du jury lors d’un « pré- jury ». Il permet de retenir environ 70 dossiers, qui seront soumis par la suite au jury externe, selon les critères énoncés ci-dessus. Tous les projets sont passés en revue et classés selon l’avis global attribué : « défavorable », « plutôt défavorable », « plutôt favorable » ou « favorable ». Seuls les projets ayant obtenu un classement « plutôt favorable » ou « favorable » sont admis à l’étape suivante.

Les associations dont les projets n’ont pas été retenus lors du pré-jury sont notifiées quelques semaines après par mail et via leur espace association. Elles peuvent dès lors prendre connaissance de l’avis jury AMP et demander un entretien avec la personne en charge de leur dossier pour plus d’informations sur les raisons du refus.

Pour les projets retenus par l’équipe, un jury externe, spécialisé sur la thématique du projet, va instruire le projet en deuxième lecture. Nous vous proposerons de découvrir le processus d’instruction externe dans un autre article à suivre prochainement.

Pour prendre contact avec nous si vous avez des questions : contact Agence Micro Projets

Partagez cette actualité

Commentaires